Tout sur le pot catalytique
pot-catalytique-1.jpgpot-catalytique-2.jpgpot-catalytique-3.jpgpot-catalytique-4.jpgpot-catalytique-6.jpg

Comment vider un pot catalytique

Vider un pot catalytique

Le pot catalytique d’un véhicule est aussi appelé catalyseur. Il s’agit en réalité d’une version plus moderne des anciens pots d’échappement. Il permet de réduire l’impact sur l’environnement en diminuant les gaz nocifs. Pour cela, il n’utilise pas la combustion, mais l’oxydation de gaz. Certaines personnes ont recours à une solution non légale pour augmenter la puissance de leur véhicule. En effet, elles enlevaient tout simplement le pot catalytique. Si la puissance de la voiture s’en trouve augmentée, mais il y a aussi de nombreux désagréments. Le niveau sonore est par exemple largement accru. De plus, en cas d’accident, une voiture sans pot d’échappement, donc non homologuée n’est plus couverte par l’assurance. Pour remédier à ces problèmes, il existe une solution intermédiaire qui consiste à vider un pot catalytique. Cette modification a tendance à davantage passer inaperçue durant le contrôle technique, contrairement à un retrait pur et simple.

Démonter un pot catalytique

Pour vider un pot catalytique, il peut utile, voire nécessaire de le démonter au préalable. Cette action n’étant pas vraiment recommandée, peu de professionnels accepteront de vous aider dans votre démarche. Il convient donc de maîtriser soi-même la technique du démontage. Le catalyseur est situé proche du moteur, ou entre ce dernier et le silencieux, il est disposé à même le tuyau d’échappement. Une fois que vous l’avez visualisé, il ne vous reste plus qu’à choisir parmi les différentes solutions de démontage. Vous pouvez par exemple choisir de dévisser les boulons de fixation à l’aide d’une clé. C’est la solution la plus simple, mais pas la moins coûteuse en énergie. Vous devrez dévisser plusieurs boulons. Certains préféreront utiliser un chalumeau. Il est toutefois risqué de s’aventurer dans une telle manipulation lorsque l’on est novice.

Vider son catalyseur

Quand le catalyseur ne fonctionne plus très bien, il est conseillé d’en changer. Le prix d’un catalyseur neuf peut toutefois être un frein à l’achat. En effet, il faut compter un investissement moyen de 800 euros ; ce qui n’est pas à la portée de tous. Cela explique que certaines personnes décident de vider un pot catalytique. Ce n’est néanmoins pas toujours utile. Il n’est pas facile de bien s’y retrouver lorsqu’on n’est pas un mécanicien. Pour savoir s’il est nécessaire de vider un pot catalytique, vous pouvez utiliser un simple marteau. Rendez-vous directement sous votre véhicule ainsi équipé. Tapez doucement sur le catalyseur, et soyez attentif au bruit rendu. On peut entendre si l’intérieur est encrassé. Dans ce cas, il faut réagir vite, car une fois le pot bouché, il sera probablement trop tard.

Plusieurs solutions sont possibles pour vider un pot catalytique. Toutes ne sont malheureusement pas valables sur tous les véhicules. Cela rend l’entreprise encore plus délicate. La solution la plus répandue est de démonter le pot, puis de casser la céramique à l’aide d’un outil de type barre à béton ou une barre à mine. Une fois la céramique brisée, il suffit de vider entièrement le pot, et de le remonter sur le véhicule. Il n’est pas aisé de casser la céramique. Vous devrez redoubler d’efforts. Certains opteront pour une méthode moins discrète. Ils découperont tout simplement le catalyseur, le videront, et enfin le ressouderont comme à l’origine. Cela permet de désencrasser l’intérieur de manière définitive. Dans les deux cas, le risque principal est que la voiture ne soit plus admise au contrôle technique. En résumé, vider un pot catalytique est une solution alternative au changement complet de celui-ci. Cette manipulation n’est cependant pas admise par tous les pays. Il convient de se renseigner sur la loi nationale en vigueur. Généralement, les véhicules récents doivent conserver leur pot catalytique. Cela s’explique très simplement, le catalyseur permet de protéger l’environnement de la pollution en diminuant la propagation de gaz toxiques.